La cave aux vampires

_MG_8096

Si les Carpates sont la terre originelle des vampires, de nombreux récits ont élu Paris pour scène. Au nombre des plus connus figurent les "Chroniques de Vampires" de l'écrivain américain Anne Rice avec pour personnage principal, Lestat de Lioncourt, un noble français transformé en vampire au cours du XVIIIe siècle. Avant de quitter Paris, il lègue le théâtre dans lequel il jouait sous le nom de Lestat de Valois au doyen des vampires sur terre, Armand. Rebaptisé Théâtre des vampires, cet édifice, alors situé boulevard du Temple, abrite dans ses sous-sols une troupe de vampires qui donnent des spectacles pour un public de mortels. Il sera incendié avec tous ses occupants par le vampire Louis de Pointe du Lac. L'un d'entre eux a néanmoins survécu. Il hante aujourd'hui la cave du Manoir de Paris à la recherche de victimes pour essaimer et régénérer sa race. Gare à l'imprudent visiteur ! Seuls un crucifix, de l'eau bénite ou de l'ail sauraient le protéger.