L'Ogresse de la Goutte d'Or

Jeanne Weber exerce la profession de nourrice dans le quartier de la Goutte d'Or au début du vingtième siècle. En l'espace d'une semaine, les cinq enfants dont elle a la garde (y compris les siens) meurent dans des circonstances floues... Arrêtée et jugée, la nourrice est pourtant acquittée faute de preuves. Il faudra attendre quelques années, et d'autres meurtres, pour que l'« ogresse » soit enfin reconnue coupable, et internée dans un asile.